Centre d’accueil d’urgence

Construction d’un centre d’accueil d’urgence foyer à caractère social pour mineurs à Paris 20ème
maître d’ouvrage ville de Paris
maître d’œuvre marjan hessamfar & joe vérons architectes associés mandataires, OTCE bet, Inddigo hqe, Fisher cuisiniste
mission loi MOP + signalétique + mobilier
démarche HQE – BBC vise Plan Climat
montant des travaux 16 570 000 € ht
surface 6 225 m² shon – 5 211 m² shab
phase VISA DET - livraison nov. 2013

 

Le centre d’accueil d’urgence est une maison des enfants, un lieu d’accueil, de protection, d’accompagnement et de transition.
Un lieu où les liens familiaux ne doivent pas être rompus mais surveillés avec bienveillance et sérénité.
Un lieu où l’enfant ne doit pas ressentir la notion d’urgence, où il doit se sentir enfin protégé.
Un lieu également où l’effort est fourni pour assurer à l’enfant une continuité dans son droit à l’éducation.
Un lieu de vie en somme.

C’est alors cette maison que les architectes ont imaginé, où à chaque étage une tranche d’âge évolue avec quiétude, du repli sur soi à l’activité d’une vie collective.
Le site présente deux difficultés majeures : d’une part, la parcelle proposée dispose d’un cœur d’îlot orienté nord, d’autre part, la densité du programme à bâtir s’adapte mal au gabarit envisagé par le plan de ZAC avec, pour conséquence, un potentiel manque de lumière.
Nous avons donc imaginé un bâtiment en forme de L, en gradins sur le cœur d’îlot, disposant de généreuses terrasses récréatives. Les espaces extérieurs ainsi disposés, profitent de la lumière et d’une vue dégagée, offrant par leurs déclivités même une plus grande ouverture lumineuse en cœur d’îlot.

Le programme présente une réelle complexité d’organisation. A chaque étage correspond une fonction, une unité. Il a donc fallu maîtriser l’ensemble des contraintes liées à une superposition de fonctions et de réglementations différentes dans une enveloppe unique et homogène. Par ailleurs, chaque étage bénéficie d’un espace extérieur récréatif. Ainsi la crèche au R+4, dispose d’un espace de jeux protégé et intimisé par des arbres en pots sur toute sa périphérie.

La façade du bâtiment est en ossature bois et bardage métallique tandis que sa structure est en béton (poteaux poutres planchers).
Cette configuration structurelle poteaux-poutre a permis une certaine flexibilité de l’enveloppe bâtie nécessaire à la superposition d’entités fonctionnelles variées.
Les éléments extérieurs en béton blanc préfabriqués sont réalisés à base de ciment blanc à effet photocatalytique qui confère au béton un caractère autonettoyant permettant de conserver la teinte et la qualité esthétique initiale au fil du temps.
Les éléments ne subiront pas d’altération ou de dégradations liés aux intempéries et à la pollution urbaine.
Entre les rubans en béton blanc se développe un jeu de volets en aluminium dorés qui permet de moduler les ouvertures. Ces éléments font office de protection solaire sur les façades exposées mais jouent également un rôle de filtre protecteur afin de préserver l’intimité des usagers, empêchant les vis-à-vis et les regards indiscrets.

Le traitement général des façades renforce la lecture d’une globalité fonctionnelle par l’usage de mêmes matériaux : béton blanc, métal noir, aluminium doré parent l’ensemble de la maison d’accueil des enfants.

 Le soin apporté à l’ambiance intérieure de cette maison des enfants articulée autour d’un escalier central à la manière d’un hôtel particulier, ainsi que la création de mobilier sur mesure ont fait partie de nos préoccupations. Afin de penser le lieu comme une maison accueillante,  la mission signalétique nous a également été confiée. Un travail de scénographe a alors été mené : les noms des unités, imposés par la maîtrise d’ouvrage, ont été interprétés pour donner lieu à des univers scéniques propre à chaque entité.
Dès lors, de véritables tableaux d’illustration dans lesquels s’insèrent la signalétique directionnelle, ont été réalisés. Des cadres d’inspiration rococo en bois doré habillent ce travail plastique et apportent une touche sensible et poétique à l’accrochage .
De même, des pictogrammes ont été conçus pour décrire l’affectation donnée à chaque pièce visitée. Sortant des représentations habituelles, ils s’apprécient par un jeu de devinette ludique.

Enfin, à l’entrée du bâtiment, une fresque verticale reprend tous les motifs élaborés par les architectes, comme pour introduire le visiteur dans l’univers graphique conçu pour ce bâtiment.