Repos maternel

Modernisation et extension du repos maternel de Gradignan (33)
maître d’ouvrage CCAS de Bordeaux
maître d’œuvre marjan hessamfar & joe vérons architectes associés mandataires, OTCE bet, kaplan paysagiste, oasiis hqe
mission loi MOP + OPC
démarche HQE
montant des travaux 4 048 170 € ht
surface 3 031 m² shon
phase chantier – livraison 2018

 

Géré par le CCAS de Bordeaux pour le compte du Conseil Général, le repos maternel de Gradignan accueille actuellement des femmes enceintes, des mères isolées majeures avec un ou plusieurs enfants à charge, se trouvant en rupture avec leur milieu familial, en situation de précarité sociale et économique. Il répond à sa mission par des actions orientées vers la prévention autour de la grossesse et l’accompagnement de la petite enfance, la prévention de la maltraitance et de la rupture du lien parental, l’évolution de la relation mère-enfant et la mise en place d’accompagnements adaptés.

Le repos maternel est situé au centre bourg de la ville de Gradignan, au sein d’un parc arboré d’environ sept hectares. Le « château » bâtisse datant de 1920, héberge les résidentes ainsi que les services administratifs et hôteliers. Des bâtiments annexes sont répartis dans le parc : un pavillon dans lequel se trouvent les services de la petite enfance,  des bureaux et trois logements relais pour les grandes familles.

Il propose actuellement une offre collective : accueil en chambres, restauration collective, laverie, salon, garderie, suivi médical, etc…. Dans le cadre de sa modernisation et extension, l’ensemble de ces services collectifs se voient maintenus et adaptés aux besoins de l’institution dont les objectifs sont :
–    Proposer un hébergement et un accueil sécurisant, apaisant et adapté à chaque famille
–    Rompre l’isolement en favorisant le maintien ou la restauration du lien social
–    Favoriser la prise de conscience des difficultés (sociales et psychologiques) et mobiliser les compétences
–    Favoriser le bien être, l’épanouissement et l’éveil des enfants
–    Soutenir les familles (mères et pères) dans leurs fonctions parentales
–    Accompagner les familles vers l’autonomie en favorisant la réalisation de leur projet

Il doit permettre :
–    L’accueil de familles avec plusieurs enfants
–    L’accueil de familles sans ressources
–    Un accueil d’urgence les soirs et week-ends

Notre proposition est fondée sur deux partis pris : Le premier, directement lié au programme est d’ordre fonctionnel et répond aux enjeux induits par la fonction même du foyer maternel de Gradignan, dans le cadre des objectifs de l’institution. Le second quant à lui est d’ordre paysagé et répond davantage au contexte environnemental dans lequel il s’insère.

Tous deux reposent sur l’image positive véhiculée par le bâtiment « château », et sa représentation dans l’imaginaire collectif.

Ainsi, d’un point de vue programmatique, notre proposition vise à tirer pleinement profit de l’image qualitative d’un château dans son parc afin de participer à la re-construction d’une estime de soi dont peuvent parfois manquer les femmes en difficulté accueillies au sein de cette structure. Pour cela, notre parti pris repose sur le maintien de la totalité des hébergements au sein même du château afin non seulement de regrouper entre elles les grandes entités programmatique mais aussi de faire bénéficier ses habitantes du prestige et du charme d’une telle demeure. Les fonctions annexes (espaces communautaires et espaces de services) prennent place au sein d’une extension développée autour d’un patio, tandis qu’un bâtiment autonome, implanté à proximité du château, regroupe l’ensemble des services administratifs.

Du point de vue du paysage et du contexte environnemental, nous considérons que le parc et le château forment un ensemble à préserver et que toute extension visible nuirait à sa qualité architecturale et paysagère. Ainsi, nous avons pris le parti de fondre les fonctions annexes aux hébergements dans le parc. En partie encaissé dans le sol, au niveau des cours anglaises actuelles, organisé autour d’un vaste patio ouvert en surface et éclairé par de nouvelles cours anglaises périphériques, le projet d’extension du château intègre la topographie du parc tout en bénéficiant de conditions d’éclairement naturelles optimales.