Groupe scolaire Andromède

Construction du groupe scolaire Andromède à Blagnac (31)
maître d’ouvrage Ville de Blagnac
maître d’œuvre marjan hessamfar & joe vérons architectes associés mandataires, OTCE bet
mission loi MOP
démarche HQE
montant des travaux 7 570 000 € ht
surface 5 216 m² shon
phase concours

Le groupe scolaire Andromède s’implante au coeur d’un éco-quartier en devenir. Le terrain qui nous est proposé s’ouvre résolument au sud, vers le parc urbain. Le parvis des écoles est joint à la création du Boulevard Persée. Il oriente et qualifie le devenir de l’espace public alentour. L’espace du public relève ici d’un enjeu tout particulier.

Moment de cristallisation de la vie sociale du quartier, le parvis, véritable visage publique de l’école, se doit d’intégrer sans contrainte visible de multiples usages à la cohabitation délicate : le piéton et la voiture, l’enfant et le passant, la voiture des parents et le bus scolaire. Il nous a fallu imaginer un espace partagé suffisamment grand pour que s’y déploie aujourd’hui et demain une variété indéfinie d’usages multiples.

Notre parti a été de reculer le front bâti de l’école de 8 m afin de s’assurer du recul nécessaire. Pourtant, la logique urbaine de l’ensemble commande l’édification d’un front bâti assurant une continuité urbaine. Deux logiques urbaines qui à première vue s’opposent, mais qui se résolvent ici, par le déploiement d’une toiture ombrière à l’alignement urbain. A partir d’ici, le groupe scolaire se parcoure en trois séquences qui s’enchaînent de manière claire et limpide. Trois séquences qui témoignent de l’articulation entre échelle urbaine et échelle des enfants, entre échelle du parc et échelle des habitations pavillonnaires.

Le Parvis :
Abrité par l’ombrière, le parvis déborde largement de l’emprise foncière pour venir qualifier l’espace de la voirie afin de l’inclure à sa logique d’espace partagé. Dans une volonté de répartir les circulations piétonnes et motorisées selon des espaces distincts, nous avons positionné les accès de service et les accès parking de l’école de part et d’autre du site, le centre étant à ces conditions un parvis piéton, un lieu d’attente pour les parents, un lieu de discussions et de flânerie.

Le front bâti est le visage de l’école :
La réunion en un seul établissement d’une école maternelle et d’une école élémentaire, au delà des avantages évidents, porte le risque de voir advenir un bâtiment monolithique trop imposant. Il nous a fallu ici segmenter les volumes  afin d’assurer une lisibilité à chaque entité : sur le parvis trois unités sont en saillis,ce sont les trois principaux espaces communs: la salle multisports, le centre de loisirs et l’espace de musique. Entre ces blocs,et par deux entrées distinctes, nous entrons dans le groupe scolaire : à gauche pour les cycles 2 et 3, à droite pour le cycle 1. Disposé au centre, l’Accueil de loisirs est aisément accessible par les uns comme par les autres. Un accès direct depuis l’extérieur est donné à chaque espace commun pour permettre leur utilisation autonome.

Les Ecoles:
Passés les halls d’accueil, les écoles se développent à l’arrière, en rez-de-chaussée et sur un étage partiel. Tournées vers l’intérieur, elles s’ouvrent sur leurs cours de récréation respectives et sont protégées des nuisances environnantes. Le cycle se développe entièrement de plain-pied tandis que les classes des cycles 2 et 3 occupent l’étage. La restauration se trouve au centre, directement accessible des trois entités éducatives.