Centre technique de Blagnac

Le projet est conçu comme une matrice assemblant deux modules de deux hauteurs différentes :
– un grand module (dont le faîtage est compris entre 10,90 m et 8,30 m) qui peut intégrer un niveau intermédiaire
– un petit module (dont le faîtage est compris entre 8,30m et 5,60m) qui s’adapte aux différentes activités nécessitant plus ou moins de hauteur.

Par leurs combinaisons et leurs dispositions dans le site, ils viennent définir un ensemble homogène et singulier qui peut se regarder à deux échelles. A l’échelle du grand paysage avec la découpe des toits qui créent une topographie lorsque l’on a une vue de dessus du projet notamment depuis le futur siège de l’entreprise Safran à proximité. Et à l ‘échelle du piéton avec une lecture découpée du linéaire de façades qui vient animer le parcours piéton depuis la voie structurante voisine.

La construction d’un équipement regroupant différents services techniques implique une spécificité de fonctionnement, de sécurité, de confort d’usage, d’économie de construction et d’ utilisation. Mais aussi une conception à même d’intégrer les évolutions programmatiques au cours des études.

Ainsi l’image du centre technique renvoie à une échelle plus humaine et singularise la typologie du hangar industriel traditionnel. Un jeu de damier alterne une tôle métallique, avec un effet miroir, qui intègre le projet dans son environnement et des panneaux ajourés en bois en noble rétablissent l’échelle urbaine. La tôle, matériau traditionnel du hangar de stockage, répond à un impératif de coût. Elle se développe en toiture et en façade assurant une continuité de de matériaux.